Destiny, muse de la mort

S’il est un domaine capable d’effrayer les vivants, c’est bien celui-ci: la mort. Une muse en a pourtant fait son domaine de création…

Destiny, muse de la mort

Vêtue d’une longue robe victorienne
   Noire,
Un grand nœud papillon dans son dos nu de muse
   Moire,
Elle a longtemps vécu esseulée et recluse,
   Triste,
Initiée qu’elle était aux souffrances qui peinent…
   “Myste !”

Ses œuvres s’inspirent de très nombreux récits
   Sombres
Où planent la douleur, la hantise, le Spleen,
   L’ombre
Où les larmes coulent quand la fin se dessine
   “Drame !”
Guidant vers l’au-delà le corps, le cœur, l’esprit,
   L’âme.

Tous ne voient qu’un vide cherchant à les happer…
   “Peur !”
Elle rit affirmant qu’il n’est que faux-semblant.
   “Leurre…”
Là où l’on entend fin, fatalité, néant,
   Sort,
Ses yeux voient son passé qu’elle a su maîtriser.
   Mort.

J’hall Vorondil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires:

  1. Suzanne

    Sombre certes,mais très beau!!! J’aime beaucoup ! Et puis c’est sympa de faire un vers qu’avec un seul mot,ça rythme et c’est vrai que parfois un mot suffis à la place de plusieurs 🙂

    • Jhall

      Merci ma p’tite Suzanne! Je suis content que ça te plaise! 😀
      Je me suis beaucoup amusé à faire ce poème, même si ça a été assez compliqué de trouver des vers qui globalement peuvent être lu avec ou sans les vers en italique! :3
      J’ai d’autres poèmes curieux à publier, tu vas voir, il y a encore des surprises qui arrivent! 😀